options de recherche
COLLECTIF EUROPEEN
D'EQUIPES DE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE
date : avril 2011

Qu'en est-il pour nous de la « fonction scribe » ?

Lorsqu'est subvertie peu ou prou la loi du « Nous sommes là pour grandir et travailler ensemble »,
ou plus simplement lorsque les apprentissages pour tel ou tel enfant se font difficilement du fait d'une violence sous-jacente parfois invisible mais toujours envahissante.

Lorsque ça patine, lorsque ça ne s'inscrit pas,
l'organisation d'une classe de PI et son ambiance, n'y sont pas pour rien dans la possibilité d'y changer quelque chose.

Cela ne tient pas de la magie.

Les divers lieux d'inscription possible d'une parole dans une classe institutionnelle (Quoi-de-neuf ?, correspondance, texte libre, responsabilités diverses, travail d'équipe, monnaie intérieure, marché, Conseil, etc.) sont agencés de telle sorte que les habituelles relations dyadiques régressives et répétitives ont peu de chances d'y trouver à s'alimenter.

En lieu et place de ces relations dyadiques, sont institués des espaces où, peut entrer en jeu ce que Jean Oury appelle « la fonction scribe »1, (appellation en lien avec la logique de Charles Sanders Peirce et les travaux de Michel Balat).

Cette fonction scribe s'y déploie notamment selon trois dimensions :
  • des occasions multiples d'investissements singuliers pouvant être assimilées à des possibles surfaces d'inscription (cf. les feuilles d'assertion de Michel Balat, programmer le hasard de Jean Oury... ),
  • la possibilité pour un élève que s'y inscrive (s'y scribe), en fonction des rencontres qui s'y opèrent, ce qui le touche, intimement parfois, en provenance de ce mode sous-jacent de « penser » qu'on appelle encore le musement,
  • l'interprétation qui peut s'en produire, souvent après coup, parfois longtemps après, non pas intentionnellement de la part de tel ou tel se supposant savoir, mais parce que l'aménagement des entours propre à cette pédagogie institutrice fait retour sur l'élève, là où peut-être ça le concerne le plus.
L'articulation de ces trois dimensions va permettre de déplacer et de dépasser, dans le cadre de la classe, ce qui dans sa vie avait pu plus ou moins bien s'inscrire antérieurement. Il en est marqué.
En cela, on a pu dire que si la PI était parfois thérapeutique, ce n'était pas d'intention mais « de surcroît ».
__________

Textes de références par ordre chronologique :
de Jean-Oury : "Le corps et ses entours : la fonction scribe"

Tous les autres sont de Michel Balat, à lire sur son site: http:/www.balat.fr
- 1988 : Logique du vague et psychanalyse,
- 1992 : Le Musement, de Pierce à Lacan,
- 1992 : Assumer l'abduction,
- 1998 : Muser, inscrire, interpréter
- 1998 réédité en 2001 : Corps et inscription de la parole dans les institutions
- 2010 : Variations à visées sémiotisantes,
- 2010 : Le nuage sémiosique et le temps,
- 2010 : Le désir dans les générations,
- 2010  : Violence et inscription ...

------

1 - Les références théoriques sur lesquelles s'appuie ce texte seront rassemblées dans une page spéciale Références du 4pages Fonction scribe, à venir sur ce site.En attendant, pour le texte de Jean Oury sur le site de Michel Balat concernant la fonction-scribe : http://www.balat.fr/-Jean-Oury-.html
2 – quelques éléments sur le musement à l'adresse suivante : http://ceepi.org/index.php?id=033C1 (colonne de droite)



Il n'y a aucun commentaire...


Pages liées :