options de recherche
COLLECTIF EUROPEEN
D'EQUIPES DE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE
date : 2005

L'INSCRIPTION de la dimension DU POLITIQUE au CEPI.

Il s'agira d'essayer, d'une part, de retrouver traces- essentiellement telles qu'elles sont consignées dans les BI, aussi proches des faits que possible, de ce passage qui caractérisa les années 1974…1978 et, d'autre part, d'en dégager quelques hypothèses susceptibles de donner sens à l'inscription DU POLITIQUE dans notre mouvement.
Il ne s'agira là, n'ayant pas les moyens d'une approche exhaustive quant à moi, que d'éléments et des repères signalant des points qui devront être repris, vérifiés, développés .
Ce travail, me semble-t-il, concerne d'abord les ceintures noires mobilisées ; puis ceux et celles qui sont « en passage à la responsabilité » puis qui se sent volontaire.
Ceux à qui ça dit peuvent faire signe** .

Voir le BI n° 98 : L'Atelier de PI : notes du séminaire du 07.06.98, le politique 4ème dimension de la PI

1. QUELQUES DATES

Les Groupes d'Éducation Thérapeutiques succèdent au GET, lui même procédant du GTE (Groupe Techniques Éducatives issu du mouvement Freinet) : premières décentrations d'une organisation mono centrée sur la personne de Fernand Oury:
1974 : premier bulletin Inter-GET (ancêtre de notre BI).
1975 : premier conseil des GET à l'Institut des sourds de Paris : mise entre parenthèses de l'appellation GET : début du « travail du Nom » qui dura jusqu'en 1978.
1976 : F.OURY déclare se mettre en retrait avant de rejoindre le mouvement Freinet (Genèse de la Coopé.). A. VASQUEZ se retire.
1976 : conseil de Metz : an 01 d'un inédit à venir.
1977 : chantier de Langon : les chantiers ne s'inscrivent plus dans les GET.
1978 : naissance du CEPI au chantier de Huos.
1979 : création de l'association Maintenant la PI.

2. Deux TEXTES qui témoignent des positions et des analyses différentes exprimées au 1er chantier (Langon) en 1977 (cf l'ouvrage Maintenant La PI, p. 276 à 280) :

  • . Les Groupes d'Études Thérapeutiques de Janine PHILIP
  • . Un tour pour rien et Autrement dit de F et M EXERTIER

A FAIRE

  • 31.Retrouver l'antériorité de la notion DU POLITIQUE dans le mouvement :
    • - texte de F. et M. EXERTIER : « Au Choix » 1975  (cf BI octobre 05)
    • - trépied : quand ? (cf BI antérieurs)
  • 32. Retrouver les « interprétations » qui ont pu en être faites au CEEPI ;
  • 33. Recenser ce que d'autres ont pu écrire à l'entour de ce thème (J. OURY, Rancière ; etc)
  • 34. Édition d'un n° des CAHIERS DE CAUS'ACTES sur ce thème.

Ceux à qui ça dit peuvent faire signe**

Hypothèses

L'inscription DU POLITIQUE dans le fameux trépied symbole de la pi (techniques, groupes, inconscient), apparaît être, quelque 25 ans après (!!) un acte modificateur des fondements de la PI, de la conception que nous avons de sa nature et de sa portée :

  • en classe, la PI « civilise » (limitation pulsionnelle et délimitation générationnelle) en scolarisant ;
  • le passage du regroupement « affectif » du/des Groupes d'Éducation Thérapeutique autour de F. OURY (système solaire) , à l'organisation instituée du CEPI (système stellaire) constitue un progrès du régime politique des ces deux types d'organisation ;
  • la structuration du Ce.epi (en tant que groupes de militants-praticiens), travaillant le non-accaparement de la place du pouvoir collectif, est de nature éminemment politique (1) .

JE N'ENVISAGERAI pour cette fois QUE LE DEUXIÈME POINT. Je suppose lus les deux articles de l'ouvrage précité

Le passage du clan à la polis chez les Grecs, peut nous éclairer .
L'émergence de la cité « s'ébauche avec la réforme qui institue l'égalité des guerriers, par la désignation d'un lieu neutre au centre de leur cercle –le meson- où est déposé le butin qui devient commun avant d'être réparti par tirage au sort ; centre d'où chacun doit s'adresser aux autres. Ainsi se produit l'émergence de l'espace public, qui est aussi espace de débat (...) Depuis ce lieu central, ce n'est plus un rapport de don bilatéral qui se constitue mais c'est la communauté comme telle qui est alors symbolisée en ce centre (…) ce qui est mis au mi lieu est donné à chacun par tous (…)
Le meson, ce point focal de l'espace public, ce lieu au cœur de l'agora …. (1) »   (Marcel HENAFF Le Prix de la Vérité ; Seuil)

Le passage des GET d'origine et de leur mode d'organisation, bilatérale, impulsée par et centrée sur Fernand, - ce que j'avais nommé le système solaire -, au Collectif, système stellaire décentré : institué (conseils, lois, procédures, mais aussi risques de dégénérescence du désir initial), réalise une mutation, un changement de la nature des régimes politiques des GET et du CEPI. .
« (…) Ce passage d'une société clanique à une société politique, c'est à dire d'une société segmentaire fondé sur le réseau serré de relations réciproques à un système organisé autour d'un centre vide, le meson de l'espace public, (…) appelle la nécessité de substituer au lien réciproque de partenaire à partenaire un lien collectif qui saisit le multiple sous l'un .(…)  La reconnaissance publique de chacun y est assuré par la loi ».(idem). (1)

Tout n'est pas pour autant réglé ni acquis dans ce micro régime politique qu'est le Cepi :
« Il est quelque chose que ce dispositif ne produit, ni n'assure ou protège, c'est le lien d'attachement de chacun au même, de chacun à tous » (idem).
A ce niveau, la PI a peut-être des choses à dire, après nos débroussaillage des Leçons de Pierre LEGENDRE (cf. notamment la demande d'amour absolue comme lien politique, in Exposition de l'amour politique, Le désir politique de Dieu) et les allusions au transfert qui, parfois, apparaissent furtivement au Collectif, etc.).
Tout ceci, trop abrupt, serait à reparler . Mais je maintiens qu'il y a là , dans ce passage, quelque chose « d'exemplaire » à dégager.

à suivre
Michel Exertier(27.11.05)

(1) Voir mon article « Approches de la PI : Fondement anthropologique » dans ce même numéro .




Il n'y a aucun commentaire...