options de recherche
COLLECTIF EUROPEEN
D'EQUIPES DE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE
date : 06 octobre 2013

L'école, le désir, la loi, 
Fernand Oury et la pédagogie institutionnelle

HISTOIRE, CONCEPTS, PRATIQUES   460 pages, en 19,5 x 26

souscription ouverte en octobre 2013.

Préface, par Jean Oury

INTRODUCTION

1° PARTIE : Fernand Oury : Biographie intellectuelle d'un pédagogue-artisan

Chapitre 1. LES ANNEES DE FORMATION

1. Une famille éprouvée par la guerre.
2. L'école des « terrains vagues ».
3. Un environnement ouvrier et cosmopolite.
4. Le creuset culturel, politique et associatif d'Hispano-Suiza

Chapitre 2. LES PREMIERS PAS DANS LE METIER D'INSTITUTEUR (1939-1955)

1. Premières expériences et premiers doutes : toutes les classes sont-elles homogènes ? (1939-1940).
2. Premières expériences et premières solutions ou : tutorat, lois de la classe et conseil de responsables (juillet 1940).
3. L'amère expérience du retour à la normale (octobre 1940-octobre 1945).
4. Penser pour agir en classe ou en dehors de la classe ? (octobre 1945-été 1946).
5. La fuite hors de la classe (octobre 1947-été 1949).
6. Changer le métier.
7. Premier bilan : « Une expérience de discipline démocratique dans un cours élémentaire de 40 élèves » (1955).
8. La fuite hors de l'enseignement élémentaire ou le choix de l'enseignement spécial (1954-1955).

Chapitre 3. DE L'ECOLE DE VILLE A L'ECOLE-CASERNE (1955-1958)

1. Les transformations de l'école primaire à partir des années 50.
2. Le débat autour de l'école de ville au sein de l'ICEM (1947-1953).
3. Quelles sont les spécificités de l'école de ville ?
4. L'école de ville est-elle un Moloch ?
5. Déni de la réalité et connaissance de l'école-caserne.
6. Faut-il parler de « l'école de ville » ou de « l'école-caserne » ou qui doit diriger la lutte pour la transformation de l'école ?
7. Du « drame » au « problème » de l'école de ville.
8. L'école-caserne et le double visage de l'enseignant urbain ou du drame à la tragédie.
9. Du scolastisme.
10. Ecole-caserne et inadaptation.
11. Un constat d'échec ?

Chapitre 4. FERNAND OURY ET L'INCONSCIENT : DE LA DEMARCHE PERSONNELLE A LA CONVICTION PROFESSIONNELLE (1949-1962)

1. L'homme Fernand Oury et la psychanalyse.
2. Pédagogie, soin psychique, psychanalyse : le confluent d'Herbault (1952-1955).
3. Concepts psychanalytiques et praxis pédagogique : une nidation progressive (1957-1958).
4. Au contact de la psychanalyse : l'identité du « pédagogique » en débat (1958-1962).

2° PARTIE : Les « traumatismes de la naissance » (1961-1966)

Chapitre 5. PREMIERE RUPTURE : LA SORTIE DU MOUVEMENT FREINET (1961)

1. Le congrès du mouvement Freinet à Saint-Etienne (1961) et la question du « bulletin » de l'IPEM. 
2. Les enjeux organisationnels sous-jacents à la rupture.
3. Les enjeux pédagogiques sous-jacents à la rupture.
4. Défense et illustration du Bureau Parisien.

Chapitre 6. LE GROUPE TECHNIQUES EDUCATIVES : VERS UN MOUVEMENT PEDAGOGIQUE DEMOCRATIQUE (mars 1961-avril 1964)

1. La mise en place d'un nouveau mouvement.
2. Une charnière : la priorité donnée à la recherche (octobre-décembre 1963).
3. Un loup dans la bergerie ? Georges Lapassade au GTE.

Chapitre 7. SECONDE RUPTURE : LA FIN DU GROUPE TECHNIQUES EDUCATIVES (avril 1964-octobre 1966)

1. Les divisions du GTE exposées sur la place publique.
2. Aïda Vasquez, la Nouvelle Alliance.
3. Le long chemin vers la dissolution du GTE.
4. Après le séisme : la pédagogie institutionnelle à la croisée des chemins.

3° PARTIE : Concepts et pratiques de la pédagogie institutionnelle
Chapitre 8. CHRONIQUE DE L'ECOLE-CASERNE : DES CONCEPTS CRITIQUES POUR UNE ANALYSE INSTITUTIONNELLE

1. Une analyse institutionnelle ? 
2. Origines, auteurs et visées de la « Chronique de l'école-caserne ».
3. Les invariants de l'école-caserne au crible de l'analyse.
4. Réformisme pédagogique et action politique révolutionnaire.
5. Une moisson de concepts critiques.

Chapitre 9. LES APPORTS CONCEPTUELS DE LA PSYCHANALYSE ET DE LA PSYCHOTHERAPIE INSTITUTIONNELLE

1. Psychanalyse et psychothérapie : des apports entrelacés.
2. La psychanalyse : bases théoriques minimales et résonances pédagogiques : - L'inconscient ; - La libido ; - La pulsion ; - Le désir ; L'Œdipe, la castration, la Loi ; - Le transfert ; - L'identification ; - La sublimation.
3. Thèses et concepts spécifiques à la psychothérapie institutionnelle.
4. Questions autour du concept de médiation.
5. Ce « qui n'est ni de l'un ni de l'autre » : le Symbolique.

Chapitre 10. L'EDIFICE DES INSTITUTIONS

1. Les institutions : un système ouvert.
2. Les principales institutions de la classe : - Les lois de la classe ; - La fonction d'accueil, Causette et Quoi de neuf ; - Ceintures, brevets, métiers ; - Monnaie intérieure et marché ; - Le Conseil ; - Autres institutions.
3. Une institution « hors classe » : la monographie.
4. L'institution : un acte dans une dynamique.

Chapitre 11. LES EFFETS DE L'INSTITUTIONNALISATION DE LA CLASSE

1. Comment l'amour du savoir vient à un garçon : - La monographie d'un enfant « malheureux de sa maîtresse ; - Lecture psychanalytique ; - Lecture institutionnelle.
2. Un essai de réponse aux impasses des pédagogies frontales : - La levée des impasses de la relation duelle ; - La destitution d'un roi nu : le « bon maître ».
3. La résolution du dilemme du pédagogique et du thérapeutique.

CONCLUSION

Histoire, concepts, pratiques : les apports de ce travail. L'identité de la pédagogie institutionnelle. La pédagogie institutionnelle face aux impasses anthropologiques et pédagogiques de l'école aujourd'hui.

BIBLIOGRAPHIE
LISTE DES SIGLES
INDEX DES NOMS




Il n'y a aucun commentaire...